Pensée en image et désorientation


La pensée en image est un fonctionnement mental basé sur l’image et/ou le ressenti.  

La désorientation c’est la perception déformée de la réalité.  

Lorsque on est confondu par la déformation de la réalité, le cerveau enregistre des informations erronées.  Dans cet état de confusion beaucoup d’effort sont nécessaires pour réussir à lire quelques mots et souvent, sans avoir rien compris de ce qui est lu. 

La pensée en image

Il a 2 mode de pensée : la pensée verbale et la pensée en image.    

 

La désorientation

Contraire d’orientation, la désorientation est un état mental ou la connexion à la réalité c'est perdu .  Sous stress je perçois un danger, même inexistant; La personne est désorientée, tout comme un individu qui a bu, il titube.  Ou encore assis dans un véhicule à l’arrêt, la sensation est celle de bouger.  

Ces stimuli, mal interprété par le cerveau, donne de fausses informations mais sont perçues comme la réalité.

C'est cet état de confusion qui est à l'origine des troubles spécifiques de l'apprentissage (TSA).

Les effets de la désorientation

La personne désorienté  est absente, dans la lune, ailleurs.  Même dans cet état les perceptions et les apprentissages sont enregistrés dans le mental dans cet état désorienté.  Ceci est interprété comme la réalité même si inexactes.  Le cerveau ne fait pas la différence entre imaginaire et réalité.  D'où les erreurs systématiques.

Les générateurs de désorientation

Pour le dyslexique :

  • les symboles  : alphabet,  ponctuations, les accents, signes mathématiques
  • mot déclencheurs ou mots sans image. Près de 60% du texte sont des mots abstraits, sans image.

Pour le TDA

  • le mouvement
  • le temps
  • le manque de sens

Ce qu'il faut savoir pour focaliser sont attention et se concentrer

 Développer  la conscience sur le fonctionnement mental.  Qu'est ce qui regarde l'imaginaire ?

La réalité, nous savons que nous la regardons avec nos vrais yeux. Mais dans l’imaginaire, qui regarde et à partir de quel endroit regardons-nous ce que nous imaginons ?  Appelons cet endroit « l’œil de l’imagination ».  Lorsqu'il y a désorientation, l’œil de l’imagination n’est plus connecté à la réalité et l’imaginaire vient se superposer à la réalité. Donc imaginaire et réalité se mélange et il y a confusion.  Dans cet état de confusion le mental enregistre des donnés qui sont fausses.  

 

Pour rester concentré, il faut diriger l’attention de l’œil de l’imagination vers la réalité. C’est ce que nous appelons « être présent ». Dans cet état de concentration, que nous appelons état d’orientation, il est possible d’apprendre parce qu'il y a la présence à la réalité.

Le travail

Donner à la personne la pleine capacité de contrôler son œil de l’imagination pour rester orientée.

Dans cet état la personne, quel que soit l’âge, va réapprendre tous les symboles ainsi que se faire une bibliothèque mentale en image de tous les mots facteurs de désorientation.  Ce sont les mots sans image que nous appelons mots déclencheurs.  

En résumé

Selon Ron Davis, les personnes TSA sont des penseurs en image.  

Leur fonctionnement mental est basé sur l’image et/ou le ressenti. 

La confusion générée par la désorientation engendre les symptômes de la dyslexie.

Pour y remédier, contrôler l’œil de l’imagination et intégrer les symboles 

 

Intégration en 3 dimensions, par le modelage, des symboles, mots déclencheurs et des concepts de base.